Programmes d’art pour les écoles primaires

Les écoles peuvent engager Eurydice comme enseignante d’art dans le cadre du programme annuel ou d’ateliers ponctuels. Parfaitement bilingue, elle enseigne en anglais et en français. Ses interventions ont généralement lieu en école primaire, dans les classes des cycles élémentaires et moyens.

Eurydice a développé des programmes d’art complets, « clés en main », organisés en modules avec des objectifs clairement définis et s’intégrant facilement au cursus d’enseignement.  Ces programmes peuvent aussi aisément être adaptés aux besoins spécifiques des écoles et de leurs élèves.

Consultez les liens suivants pour un aperçu:

  • Ecole primaire, Cycle élémentaire, 1P-4P, 4 à 8 ans
  • Ecole primaire, Cycle moyen, 5P-8P, 9 à 12 ans

Ses programmes artistiques s’inspirent du « Discipline-Based Arts Education (DBAE) », approche développée par le « Getty Center for Education in the Arts ». Ce cadre permet aux élèves de recevoir un enseignement artistique rigoureux, en phase avec l’ensemble des disciplines enseignées.

Eurydice est disponible pour offrir plus de renseignements concernant les programmes d’art au  078 696 12 45 ou  à eurydice@arts-expression.ch.

 

Domaines d’enseignement

Les productions artistiques

Eléphants surréalistes, réalisés par des enfants de 8 à 10 ans

L’enseignement accorde la part du lion à l’expérience pratique et à l’acquisition d’un savoir-faire technique. A travers les oeuvres, les enfants explorent une variété de médias de création allant de la sculpture au fil de fer à la peinture à l’huile. La production d’art implique de l’imagination et de l’esprit critique. Par ailleurs, un élève ayant une préférence pour les expériences kinesthésiques est autant stimulé qu’un élève ayant la vue comme sens de prédilection. En effet dans le domaine artistique, l’enfant à tendance « kinesthésique » a la possibilité de se développer en manipulant des outils et de travailler avec ses mains. La production d’oeuvres permet aussi des processus cognitifs complexes et une contemplation plus fine de l’environnement, à travers les sujets de création. De plus, la création artistique permet au coeur, à l’esprit et aux mains (corps) de travailler à l’unisson dans un objectif d’expression.

Guernica (1937) par Pablo Picasso

L’histoire de l’art

Il s’agit d’examiner comment les artistes et l’art ont contribué à l’essor de la société et de la culture. Les élèves sont amenés à comprendre les démarches des grands artistes, leur manière d’interagir avec les événements et les valeurs de leur époque et en quoi le monde dans lequel ils vivaient a influé sur leur oeuvre. A travers l’histoire de l’art, les élèves ont l’opportunité d’aborder l’histoire des civilisations depuis le point de vue des artistes. Ils peuvent interroger la raison d’être des oeuvres: pourquoi ont-elles été créées? quel est leur message? comment ont-elles étés utilisées? quel a été leur raison d’être?

Le Critique d’Art (1955) par Norman Rockwell

L’esthétique

Les oeuvres d’art produisent en chacun d’entre nous une réaction émotionnelle subjective. L’art peut nous bouleverser, nous contrarier ou nous faire rêver.  Notre éducation et son système de valeurs, de même que notre sensibilité et l’idée dont nous nous faisons de la beauté peut influencer notre manière de percevoir l’art. Dans ce cadre, les élèves sont amenés à saisir les liens entre culture et esthétique, et comment les critères d’évaluation du beau évoluent au cours de l’histoire et en fonction des valeurs et croyances sociétales. Ils sont encouragés à aiguiser leur regard et leur esprit critique, et à débattre de leur position avec leurs camarades. De plus, lorsque nous verbalisons les pensées et émotions qu’une oeuvre fait surgir en nous, nous faisons l’expérience de la critique d’art.

La critique d’art

Au-delà de juger les qualités esthétiques ou métaphoriques des oeuvres, les enfants sont invités à les analyser et à observer leur propre réaction face aux oeuvres importantes de l’histoire. Il s’agit de les encourager à « s’immerger dans la tête de l’artiste », en se demandant « qu’a-t-il chercher à exprimer? ». Ce faisant, il sont amenés à développer des capacités de réflexion d’un niveau supérieur.

Les évaluations

Dragon (encre de chine, plume et aquarelle) par un enfant de 9 ans

Chaque élève constitue un portfolio qui permet le suivi et l’évaluation des acquis au cours de l’année. L’élève et l’enseignant collaborent pour déterminer les objectifs et les critères d’évaluation du portfolio, en fonction des rubriques d’évaluation de l’ensemble du programme définis et communiqués au début de l’année.

Au fil de l’année, ils sélectionnent ensemble les réalisations et travaux écrits à conserver dans le portfolio. Ainsi, l’élève est amené régulièrement pendant son cursus à porter une réflexion sur ses créations et à porter un regard auto-critique sur son évolution. Dans l’évaluation finale, l’enseignant tient compte de cet effort auto-réflexif.