Ailés ou simplement aériens, les dragons nous fascinent depuis la nuit des temps.

De la Chine ancienne à l’Amérique pré-colombienne en passant par le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Europe, cet atelier d’art créatif propose aux enfants d’aller à la découverte de toutes sortes de dragons, à travers leurs mythes, en les dessinant et en les peignant.

Les enfants réalisent ainsi une oeuvre unique où se côtoient ces créatures mythiques à la fois mystérieux, terribles, magiques et magnifiques.

Quelques mots sur les dragons

Il est difficile de déterminer l’origine géographique ou historique des dragons. Leur existence dans l’imaginaire des hommes semble dater des premières civilisations. Ces créatures légendaires sont représentées comme des de très grands reptiles, souvent pourvus d’ailes bien déployées et de pattes aux griffes acérées. Ils sont présents dans de nombreuses mythologies à travers le monde

Il se peut que leur légende ait commencé en Afrique, peut-être avec le mythe d’Apophis en Egypte Antique. Ce gigantesque serpent ailé symbolisait chaos et destruction. Il cherchait à nuire le dieu solaire Rê et se trouvait finalement battu par le chat de Rê, la déesse Bastet. Cette lutte représentait le triomphe du bien contre le mal.

La légende des dragons aurait ensuite migré à travers le Moyen-Orient vers  l’Asie du Sud-Est, avant de se diffuser en Australie puis en Amérique et, finalement en Europe.

Drapeau de la Dynastie Qing (1889-1912), Chine.

Les dragons ont généralement pour points en commun, leur ressemblance aux serpents, un attachement aux sources et points d’eau (et par là au trésors), la capacité de voler, un corps recouvert d’écailles et des cornes. Souvent ils provoquent des tempêtes

En Occident, les dragons présents dans la mythologie grecque, celtique et scandinave possèdent des ailes et souffle le feu. Ce sont de puissantes créatures, souvent hostiles, instigatrices de chaos et doivent généralement être combattues, comme le Python qu’Apollon devait combattre ou Fafnir le dragon de l’Edda scandinave.

En Asie, les dragons sont aussi dangereux mais moins néfastes et violents que leurs cousins européens. Ils ne possèdent pas d’ailes, mais sont plus aériens et plus fins. Ils sont associés aux forces de la nature et aussi au pouvoir des autorités.

Buste du dieu aztèque « Serpent à Plumes » ou Quetzalcóatl à Teotihuacán, Mexique.

En Amérique précolombienne, chez les Aztèques les dragons s’apparentent aux serpents. Plusieurs divinités possèdent une nature « serpent » comme le Serpent à Plumes (Quetzalcóatl), le Serpent de Nuage (Mixcoatl),  la Femme Serpent (Cihuacóatl) ou encore la Dame aux Serpents (Coatlicue).

Plus récemment, dans la culture fantastique populaire, le dragon se laisse apprivoiser pour devenir l’ami de quelques héros de fiction, tels que Draco dans le film Coeur de Dragon (Dragonheart) ou l’ami imaginaire de Peter, un dragon, nommé « Elliot » dans Peter’s Dragon.

Informations pratiques

Date: Samedi 25 Février 2017

Heures: 14:00 à 16:30

Ages: cet atelier est recommandé aux enfants de 6 à 13 ans.

Lieu: Atelier du Square, rue François Bonivard 4, 1201 Genève. Cliquer ici pour voir la carte.

Tarif: CHF 55.- par enfant pour un atelier de 2h30, matériel et snacks inclus.

Inscriptions : Merci de télécharger la fiche d’inscription ici. SVP la compléter et signer, la scanner ou la photographier, et la retourner à eurydice@arts-expression.ch. Le paiement est du à la signature de la fiche d’inscription. Merci.

Information : Eurydice Labaki, eurydice@arts-expression.ch, +41 (0) 78 696 12 45