« The Dance » (1910) by Henri Matisse

Pendant cet atelier d’arts créatifs, les enfants expérimentent la peinture à la façon d’Henri Matisse, l’un des artistes les plus innovateurs et influants du 20ème siècle.

Dans les pas du grand maître, ils choisiront un sujet plutôt traditionnel dont ils tireront les formes essentielles. Ils le mettront ensuite en couleur, en utilisant une palette fauve, propice à l’émergence de l’ambiance et de l’humeur qu’ils souhaitent donner à leur peinture.

Quelques mots sur Henri Matisse

Henri Matisse

Henri Matisse est né le 31 décembre 1869 dans le nord de la France. Il est décédé en 1954 à Nice.

Jeune homme, il a travaillé comme clerc et a étudié à Paris de 1887 à 1889 pour obtenir une licence en droit. Il a ensuite travaillé dans un cabinet d’avocats à Saint-Quentin. En parallèle à son travail, il prenait des cours de dessin  le matin. A 21 ans, il s’est retrouvé alité suite à une maladie et a ainsi passé beaucoup de temps à peindre. Ceci a confirmé sa vocation artistique.

En 1891, Matisse s’installe à Paris pour entreprendre sa formation artistique. Il est élève à l’Académie Julian et à l’Ecole des Beaux-Arts. En complément à ses études formelles, il s’intéresse aux travaux des peintres post-impressionnistes Paul Cézanne et Vincent van Gogh.

« Still Life with Compote, Apples and Oranges » (1899) by Henri Matisse

Vers le milieu des années 1890, ses oeuvres sont exposées au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts où elles obtiennent des retours positifs.

Vers 1900, l’art de Matisse est sous l’influence des oeuvres des artistes pointillistes, Georges Seurat et Paul Signac, qui peignent des petits points de couleur au lieu de coups de pinceaux.

En 1901, Matisse expose au Salon des Indépendants, un salon d’artistes progressistes qui rejettent les conventions de la peinture académique traditionnelle.

Henri Matisse’s Luxe, calme et voluptÈ (Luxury, Calm and Pleasure) was painted in the summer of 1904 at Paul Signac.

Lors d’une visite en 1904 à Saint-Tropez dans le sud de la France, il est inspiré de peindre des toiles aux couleurs saturées et aux sujets distordus comme, par exemple, « Luxe, Calme et Volupté » ci-contre. Lorsqu’il les présente au Salon d’Automne à Paris,  un critique d’art et contemporain de Matisse les qualifie de « fauves ».

Cette manière de peindre avec des couleurs extrêmement vives est depuis appelée « Fauvisme ».  Par la suite, Matisse continue à se distinguer en peignant l’humeur ou l’ambiance d’une scène, accentuant l’intensité émotionnelle de ses sujets au moyen de lignes sinueuses, de coups de pinceau épais et de couleurs intenses et saturées.

En outre, Matisse s’intéresse aussi à la sculpture et au dessin. Entre 1910 et 1920, sa peinture s’intéresse particulièrement à la répétition et à la simplification des formes, les amenant à leur essence. Ses éléments de prédilection se confirment dans les couleurs éclatantes, un espace pictorial aplati, peu de détails et des contours très présents. Cependant, les sujets représentés demeurent traditionnels: femmes nues, scènes de son studio ou de la vie quotidienne, mise en scène de personnages, portraits d’amis et de la famille et paysages.

« The yellow curtain » (1915) by Henri Matisse

Entre 1918 et 1930, il travaille aussi dans la gravure, l’estampage et l’impression. Plus tard dans sa carrière, il reçoit plusieurs commissions d’importance majeure, dont une demande d’illustration pour une collection de recueils de poésie.

En 1941, on lui diagnostique un cancer de l’estomac. L’opération qui s’ensuit le laisse passablement faible et malade. Il ne peut plus marcher. Cependant, il continue à expérimenter son art, notoirement en réalisant des collages, soit des images réalisées à partir de papiers peints à la gouache puis découpés.

Un des derniers projets de Matisse est la décoration de la Chapelle du Rosaire de Vence (1948-51), située à proximité de Nice. Il dessine les vitraux, les fresques muraux, les meubles et même les vêtements consacrés des prêtres.

Henri Matisse The Horse, the Rider and the Clown 1943–4

Informations pratiques

Date: Samedi 4 mars 2017

Heures: 14:00 à 16:30

Ages: cet atelier est recommandé aux enfants de 6 à 13 ans.

Lieu: Atelier du Square, rue François Bonivard 4, 1201 Genève. Click here to see map.

Tarif*: CHF 55.- par enfant pour un atelier de 2h30, matériel et snacks inclus.

Inscriptions : Merci de télécharger la fiche d’inscription ici. SVP la compléter et signer, la scanner ou la photographier, et la retourner à  eurydice@arts-expression.ch. Le paiement est du à la signature de la fiche d’inscription (voir la partie consacrée aux paiements par e-banking). Merci.

Information : Eurydice Labaki, eurydice@arts-expression.ch, +41 (0) 78 696 12 45